Les Contes de la Samhain

Modérateur : Kuma

Répondre
Avatar du membre
Lunor
Messages : 614

Les Contes de la Samhain

Message par Lunor » ven. nov. 02, 2018 5:18 pm

*A la tour d'Ivoire, quelques contes auraient été rajoutées aux légendes de la Samhain, venant enrichir le Folklore de cette fête.*
Image
La Reine Sorcière
Il était une fois un grand royaume, gouverné d'une main de fer par une horrible femme : La Reine Sorcière !
Un jour que celle-ci était occupée à cuisiner des villageois, touillant leurs tripes, elle se mit à réfléchir à l'avenir : Il lui fallait une descendance, afin que même après sa mort sa tyrannie survive et que jamais le peuple ne connaisse la paix.

Ainsi elle décida de convoquer ses administrés pour décider lequel d'entre eux serait digne de lui offrir une descendance !

Le voleur fut le premier convié. Il ne sait pas trop pourquoi il était là, pour lequel de ses actes s’apprêtait-il à être condamné ?
La reine planta son regard dans le sien et lui demanda : "De quoi as tu le plus peur ?"
Celui-ci répondit sans hésitation que se faire offrir une fleur par l'ogre ou le bouffon du coin serait l'un comme l'autre un horrible cauchemar;
Mal lui en pris de sa plaisanterie... Car la sorcière ne sembla pas satisfaite et le dévora !

Le bourreau fut convoqué à son tour et fut mené par les gardes devant la sorcière à la bouche encore ensanglantée, se tapotant le ventre.
Quand la question lui fut posée, le bourreau répondit que les vampires étaient sa pire crainte !
A son tour il fut dévoré...
Image
Elle envoya les gardes lui chercher un vampire et, ceux-ci ne désirant pas rejoindre ni le bourreau ni le voleur, parvinrent à en trouver un.
"De quoi as-tu le plus peur ?" demanda-t-elle une nouvelle fois.
"De vous !" Répondit le vampire.

Et ainsi la Reine fut séduite. Le vampire lui offrit une descendance et elle fut heureuse, ayant enfin quelqu'un pour lui succéder !
Puis elle mangea le vampire pour faire bonne mesure.
Un Conte Original de Skrine
Image
Les hordes de Samhain
C'est dans la nuit noire de Samhain, tout au fond de nos jardins, que sortent toute sorte de créatures malines !
Du poil hirsute, aux dents acérées, ils traversent dans l'obscurité nos champs et nos forets... cherchant quelques aventuriers à dévorer !
Veillez leur haleine fétides, car ce sera votre seule chance de leur échapper : Courrez, courrez, plus vite que le vent. Ou la meute vous attrapera : Assoiffée de sang !

Votre seul refuge, c'est auprès des vôtres.
Un Conte Original de Xelane
Image
Les Barlums
Avez vous déjà entendu parler des Barlums ?
Créatures de cauchemar bien méconnues, car les seuls à les avoir vu ne sont plus là pour nous en parler.

Se nourrissant de la peur de leurs victimes assoupies, les étouffant dans leur sommeil, ils aiment spécialement les enfants : Des proies plus faciles, plus fragiles.

La légende raconte qu'en cas de grande tempête, les barlums se réunissent.
Ils vont de maison en maison pendant que tous dorment et se nourrissent des enfants qui, terrifiés par l'orage, ne parviennent pas à trouver le sommeil.

Mais il faut plus que quelques enfants pour nourrir la meute, et c'est pour atteindre les parents que les barlums volent le corps sans vie des enfants, les ramenant d'entre les morts pour terrifier les parents... Ne laissant de ceux-ci que des airs terrifiés, une bouche difforme et des yeux exhorbités.

Alors prenez garde aux soirs d'orage, surtout vous enfants et surtout vous parents... Car les Barlums pourraient faire de vous leur prochain repas.
Un Conte Original de Diane
HRP : "Francais Sympa" Dixit Lhaerial

Avatar du membre
Lunor
Messages : 614

Re: Les Contes de la Samhain

Message par Lunor » dim. nov. 01, 2020 1:13 pm

Image

Macabre Séduction

La cite-lumiere d'Orientale
Possède en elle un sombre mal
Dans la ville en fête
Quand tous perdent la tête
Une dame d'une beauté divine
A la démarche presque féline
Se pavane sous les regards
Cherchant des hommes les égards
Elle déploie ses charmes
Pour les laisser sans armes
Isolant un galant
Elle affiche un visage dément
Elle le lacère en tous sens
Elle consume son essence
Puis dévore ce passant
Les os craquants sous ses dents
Elle laisse le visage seulement
Ou il reste un sourire béant
Un Conte Original de Pierre


Image

Le bruit et le miroir

Ding, Ding, Ding

Je me suis réveille ce matin en entendant quelque chose de similaire...
Je pensais que ça venait de la fenêtre...
Mais c’était encore le miroir.
Un Conte Original de Fenryr


Image

Un mauvais Esprit

C'etait un soir de Samhain, comme celui-ci.
Comme vous le savez, c'est l'un des deux soirs de l’année où le voile entre le monde des vivants et celui des morts est le plus mince.
C'est dans ces conditions que trois amis décidèrent de s'aventurer dans le grand cimetière d'Aden, curieux qu'ils étaient de rencontrer un esprit.
Jeunes et insouciant, ils se laissèrent aller à être inconscient, traçant pentacles autour de tombe et appelant les esprits a se manifester....
Mais la soirée fut d'un ennui... Si bien qu'ils finirent en cercle a se faire griller des guimauves...

"Je savais que c’était une idée nulle" dit le premier.
"Les fantômes existent peut-être pas ?" dit le second.
"Si il y en avait eu, ça aurait pu mal tourner !" dit le troisième.
"Moi je trouve qu'on a bien rit quand même !" dit le quatrième...

Quatrième... Les trois autres réagirent comme un homme.

Ils n’étaient que trois ce soir la, et le quatrième jeune parmi eux... ils ne le connaissaient pas ! Depuis quand était-il la ? Qui était-il ? Et pourquoi leur semblait-il si familier ?
Tous se dirent qu'ils avaient enfin devant eux un fantôme... Paralyses soudain par l'horreur, de réaliser seulement sa présence parmi eux... et s'il leur voulait du mal ?

"J'ai si faim que je pourrai manger quelqu'un" dit le quatrième en enfournant une guimauve, sentant le silence se faire pesant !
Le premier de la bande se jeta sur l'intrus pour le rouer de coup avant qu'il ne puisse réagir, de peur d’être dévoré par ce revenant !
Le second cria qu'il fallait le jeter dans le feu, et c'est le troisième qui y plongea cet intrus, tête la première dans les flammes !

Enfin... ils avaient triomphe de ce mort-vivant ! Tout s’était passe si vite... et tout aussi vite la mémoire leur revint...
ils avaient toujours été quatre ce soir la... quatre amis, soudes, lies par une amitié sans faille... et l'odeur de la chair rôtie leur rappela qu'ils adoraient, celui qu'ils venaient d'assassiner...

Dans la nuit, un petit rire résonnait... Celui d'un démon du cercle de l'oubli...

Ces démons qui manipulent votre mémoire et la retournent contre vous ! Car n'oubliez pas que si la peur vous atteint... votre propre esprit, devient votre pire ennemi !
Un Conte Original de Azen
HRP : "Francais Sympa" Dixit Lhaerial

Répondre