Pa'agrio

Modérateur : Kuma

Répondre
Avatar du membre
Shiany
Site Admin
Messages : 2943

Pa'agrio

Message par Shiany » lun. oct. 30, 2017 11:59 pm

Image
La puissance est une question d’esprit,
mais l’esprit doit se refléter dans la chair.
Endurcissez votre flamme tout autant que votre corps.



Premier fils de Gran Kain et d'Einhasad, Pa'agrio est lié au feu. Il créa les premiers Orcs, qui brûlaient comme un charbon ardent, puis de ceux-ci descendirent toutes les tribus Orcs actuelles. A l'image de leur Dieu, les Orcs sont des êtres impulsifs et guerriers. On ne connait guère les agissements de Pa’agrio au sein des terres de l'Elmoraden.
Le peuple Orc n’apprend pas son art à n’importe qui : seuls ceux qui possèdent la flamme peuvent avoir cette chance.


Permettez-moi de vous expliquer l'origine de notre race !
Au début, il y avait Pa'agrio et, de la flamme chaude, Pa'agrio mit au monde le père des Orcs. Ses cheveux étaient un feu rouge, ses yeux une flamme d'un blanc pur, de la cendre et de la fumée se précipitaient hors de son nez et de sa bouche comme il respirait, et dans ses veines un sang plus chaud que la lave bouillait ! En raison de tout cela, il était plus puissant que n'importe quel autre être vivant !
Quand il est descendu du ciel, son corps commença à se refroidir, en raison de la force de l'eau. Son sang de lave a commencé à durcir, en raison de la force de la terre. Sa fumée était dispersée, en raison de la force du vent. Le père des Orcs était misérable parce qu'il avait perdu sa force d'origine, mais le dieu Pa'agrio lui apprit que s'il continuait à former son corps par la discipline et le combat, il pouvait redevenir fort à nouveau. Dès lors, ses descendants ont été à la poursuite de la force, de la puissance et de la gloire durant notre histoire sanglante !

Parmi toutes les races, ce sont les Orcs qui ont le plus de capacités physiques. Leur Foi est partagée entre la flamme de leur dieu et la flamme qui brûle dans l’âme de certains animaux. La puissance de l’ours, la patience de l’araignée, la course du loup sont des exemples de cette flamme tant appréciée par la Foi en Pa'agrio.

Le temple entretient chaque guerrier ou chaque shaman vénérant le Dieu du Feu. La trahison du clergé est quelque chose d’impossible aux yeux d’un croyant, et mérite la mort dans d’horribles souffrances. La religion est souvent perçue différemment par les shamans et par les guerriers. La vision des shamans est plutôt centrée sur la force de la flamme et de l’esprit. Celle des guerriers privilégie la flamme qui brûle au sein des animaux et le sang souillé qui doit être versé en l’honneur de leur dieu. L’honneur est omniprésent dans le culte Orc.

Pa'agrio, est le père d'un feu éternel qu’ils essaient d'atteindre au travers de la gloire perdue de leurs ancêtres. Pour eux, les jeunes croyants sont comme une poudrière dont l'étincelle, si petite, deviendra un grand incendie !

Les Orcs entretiennent l’espoir de faire revivre la fierté piétinée par ces créatures bêtes et stupides que les hommes ont, par ignorance, nommées "orcs" également. Quand ce jour arrivera, les Orcs seront à la pointe du combat, et feront que les rivières se teintent de rouge avec le sang de leurs ennemis. Ces dégénérés étaient des rebelles que les Orcs ont vaincus, les exilant de la civilisation depuis si longtemps qu'ils peuvent difficilement être encore qualifiés d'Orcs. Il est difficile pour les Orcs d’accepter le fait qu'ils ont la même origine que le reste de leur nature et ils veulent les purger avec les flammes sacrées de Pa'agrio car ils les déshonorent par leur existence même !

A cause des tribus le nom de Pa'agrio s’écrit de trois façon différentes mais ayant la même sonorité. Paagrio, Pa’agrio et Paa’grio.

Informations supplémentaires

Une vielle légende fait état de la pire crainte des croyants en Pa’agrio, celle-ci étant nommée « l’hiver éternel ». Il est dit que c’est la seule chose capable de frapper de crainte le cœur d’un fidèle des flammes. Nos aînés ont senti l'approche d'un hiver sans fin qui couvrirait toutes les races de cette terre. Lorsque l'hiver éternel viendra, tous les terrains seront gelés, et toutes les races seront effacées. Alors, le Seigneur Pa'agrio descendra, et sauvera le monde.

La Cave des Rituels est aussi appelée la grotte du Fondateur. C’est un lieu sacré créé par le fondateur de notre race abritant les restes de nos ancêtres. Au début, Pa'agrio utilisa la semence du feu pour créer notre peuple. Mais les autres dieux craignirent notre pouvoir, et ils ont uni leurs forces pour tuer notre créateur. Ils ont tenté de noyer la flamme éternelle avec de l'eau, le vent a dispersé les cendres de son corps, et la terre a recouvert toute trace de lui. Mais, avant son dernier souffle, Pa'agrio nous a chargé de devenir plus fort. Pendant des milliers d'années, nous avons eu du mal à obéir à son commandement. Cet endroit, la Cave des Rituels, c'est là que l'histoire de notre peuple commence...

Nous craignons les ruines du démon (Den of Evil). Fondamentalement, les ruines sont hantées ! À une certaine époque il y avait une ville prospère orc mais, maintenant, ce n'est plus qu'une coquille vide. Les seuls habitants que vous trouverez là-bas sont des mauvais esprits et des insectes. Il est raconté que si vous enterrez une bouteille d'alcool sous les ruines, vous obtiendrez une étonnante Kofporch ! Il parait même qu’il y a un vieux pot Kofporch enterré sous le monticule de balise de Pa'agrio ! Pour la plupart de ceux qui y croient, une seule gorgée de ce liquide suffirait à rendre un être chaleureux et heureux pour l’éternité.

Le marais au nord d'Aden est appelé le marais de flammes. Le nom fait penser à une mer de feu infernal qui est ouverte dans la roche en fusion. Bien qu’en regardant de l'extérieur, il ne semble vraiment pas très différent de tout autre marais. Cependant, les monstres qui sortent de celui-ci sont bien étranges. Les croyants de Pa'agrio sont persuadés qu’Il serait en grande partie responsable de ce fait.

Avatar du membre
Shiany
Site Admin
Messages : 2943

Re: Pa'agrio

Message par Shiany » sam. nov. 25, 2017 12:37 am

Pa'Agrio

Rang :
Dieu secondaire

Attributions :
Feu, Bravoure, Guerre, Nature

Histoire :
Premier fils de Gran Kain et d'Einshasad, Pa'Agrio est lié au feu. Il créa d'abord le premier des orcs, qui brulait comme un charbon ardent, puis de celui-ci descendirent tous les orcs. A l'image de leur Dieu, les orcs sont des êtres de feu, impulsifs et guerriers. Ils n'aspirent qu'à retrouver la force originelle des Premiers Nés du Feu.

Culte/Clergé :
Si le Grand Temple de Pa'Agrio se trouve au village orc, il n'est pas considéré comme un lieu de culte au sens classique du terme. En effet, les prêtres du Feu sont tout autant prêtre que guerrier. Le Grand Temple est plus un lieu pour que les orcs se ressourcent devant le Grand Brasier gardé par la Flamme. Les prêtres orcs prêchent la bonne parole à grand coup de hache, d'épée, de marteau de guerre ou tout autre instrument de mort. La consécration ultime des orcs est une mort violente et glorieuse sur un champ de bataille, les vieux orcs allant jusqu'à partir en quête d'une mort de guerrier lors qu'ils sentent le froid s'insinuer dans leurs os. Ainsi va le culte du Feu, de la naissance à la mort, tout est synonyme de combat.

La religion du Feu est l'une des plus souples. Si un orc décide de se battre mais en son nom propre ou au nom d'une quelconque puissance, mortelle ou divine, sans jamais vouer ses combats à Pa'Agrio, il trahit le Feu. En revanche, s'il offre sa loyauté à une puissance autre que Pa'Agrio mais continue de lui dédier ses combats, celui ci se monter satisfait.

La Flamme de Pa'Agrio, le Grand Prêtre du Feu : est celui qui garde le Grand Brasier. C'est lui qui le protège mais aussi qui y lit les différentes variations et les interprète afin de communiquer à ses enfants les paroles de leur Dieu.
Les Prêtres et Prêtresses : sont à la fois religieux et guerriers, ils chantent au coeur des combats en l'honneur de Pa'Agrio, enflammant le coeur de leurs amis et alliés, allant parfois jusqu'à leur insuffler l'immortalité temporaire de par la puissance de leur croyance.

Les Envoyés du Feu : sont des guerriers, des guerriers purs n'ayant pas les mêmes capacités que les prêtres, qui se battent uniquement au nom de leur Dieu. Ils n'éprouve aucune loyauté pour une force extérieure au temple et se battent à la fois pour protéger les Grand Brasier et pour démontrer à Pa'Agrio que ses enfants sont toujours les plus grands guerriers de ces terres.

Dogme :
- La meilleure des prières est prononcée l'arme au poing.
- Le déshonneur est une insulte a Pa'Agrio, soit droit.
- Bats toi pour qui tu le souhaites mais n'oublie pas que le Feu est ton père et que les orcs sont tes frères.
- La rancœur est une erreur, frappe celui qui t'offense mais ne lui tient pas rancune.
- La guerre est un art, mais il te faut aussi maîtriser l'art de la détente. Après avoir donné la mort, amuse toi.

Répondre