Gran Kain

Modérateur : Kuma

Répondre
Avatar du membre
Shiany
Site Admin
Messages : 2943

Gran Kain

Message par Shiany » lun. oct. 30, 2017 11:57 pm

Image
Si quelqu'un vous ennuie, avertissez-le.
S'il continue à vous ennuyer, détruisez-le.



Il y a bien longtemps, en un temps avant l’histoire, il n’y avait qu’un globe sur lequel toute création était mélangée. N’ayant aucun point de comparaison, le globe était grand et petit, ténébreux et lumineux, tout et rien. Durant cent millions d’années, le globe commença à se développer et deux forces commencèrent à s’y former. Tandis qu’elles grandissaient, les forces développèrent conscience et ego et se distinguèrent en Lumière et Obscurité. L'Obscurité prit la forme d’un homme et se choisit le nom de Gran Kain. Cela marqua le commencement de l’univers entier, et le début de tout ce que nous connaissons aujourd’hui.

Gran Kain et sa femme Einhasad mirent leur force en commun pour faire éclater le globe. Ce faisant, le globe fut brisé en une myriade de morceaux de toutes sortes. Quelques morceaux s’élevèrent pour devenir le Ciel, d’autres tombèrent pour former la Terre. Entre Ciel et Terre il y eut l’eau, et quelques parties s’élevèrent pour former les Pays. L’esprit du globe fut également brisé lors de sa rupture. Ceci transforma les divers animaux et plantes en êtres vivants. Les "créatures de la genèse" furent constituées à partir de leurs esprits. Gran Kain et sa femme donnèrent naissance à cinq dieux. Ils furent investis de pouvoirs sur la Terre.

Gran Kain était un dieu libre et sans inhibitions. Il séduisit Shilen, sa fille la plus âgée, à moins que ce ne soit le contraire. Ils s’aimèrent en secret, jusqu’à ce que Shilen tombe enceinte. Einhasad devint folle de rage et destitua sa fille. Il est dit que Gran Kain ne dit mot, et que Shilen fut livrée seule à son destin. Une rumeur court sur le fait qu’il ne se serait pas mêlé de la situation pour sauver sa fille d’une fin bien plus horrible... Les enfants nés de son horrible accouchement portèrent le désespoir et la colère de Shilen et devinrent des démons. Les plus forts d’entre eux furent nommés "Dragons". Ils furent au nombre de six, portant chacun une malédiction.

La religion Kainiste est l’une des plus étranges car c’est la seule qui fut longtemps boudée, voire reniée par ses enfants. Les humains fervents de Kain furent pourchassés durant un long moment et la plupart de ses enfants se tournèrent vers Einhasad. Nul ne connait la véritable raison d’un tel abandon : pour certains, c’est la rancune tenace des humains d’avoir été créés avec les « restes » ; pour d’autres, simplement la nature faible des humains qui se seraient laissés attirer par Einhasad. Après tout, la déesse de la création n’avait pas de création mortelle et elle accueillit, voire attira les humains sous son aile. Toutefois, le culte ne cessa jamais de survivre dans l’ombre des ténèbres de son créateur. Les chevaliers noirs et les nécromanciens ont continué de croitre dans un environnement moins visible. Certains auraient même trouvés refuge au village des sombres, cachés par le culte Kainiste qui s’y trouve. Ces humains, maudits par la magie noire devinrent ce que nous appelons maintenant des Kamaels.

Le culte Kainiste est aussi le seul qui est largement séparé en deux races : les sombres y sont forts attachés. Le culte Kainiste au niveau de la race sombre est étroitement lié à celui de sa fille Shilen ; il n’est donc pas rare de voir des sombres vénérer ces deux divinités. Ni Kain, ni sa fille n’ont jamais repoussé cette étroite association. Des sacrifices et bien des atrocités ont été commis en son nom, le valorisant. Pour les Kainistes, le sang qui coule en son nom équivaut à une prière muette.

Une vieille légende raconte que lorsque l'ombre de l’après-midi dépasse lentement la terre, la puissance de Gran Kain surpasserait celle de tous les autres dieux. Si le rituel perdu de la noirceur est lancé à ce moment, alors la lumière s’éteindra, les feux aussi, le vent tombera, le sol sera dissous et toutes les rivières et les océans deviendront secs. Alors, l'obscurité restera...

Un mythe Kainiste explique que lorsque les éclipses sont totales, c’est l’œil de Gran Kain qui les observe. Il n’est donc pas rare que lors de ses éclipses de nombreux sacrifices humanoïdes soient offerts à leur divinité, sans oublier des pratiques encore moins acceptables.

Répondre