Entre l'ombre et la lumière

Modérateurs : Kuma, Shi

Répondre
Avatar du membre
Fay
Messages : 106

Entre l'ombre et la lumière

Message par Fay » ven. janv. 14, 2022 11:46 pm


C'est durant un rituel au Sanctuaire d'Eva que l'on aurait vu des déplacements tous plus louches les uns que les autres. Des soldats draconniques à des dragons, des croisés à des lycans sans parler des démons et des Makkums, tout cela pendant qu'Elikia mangeait des sandwich aux concombres devant un grand miroir.

Il donna des instructions avant de baragouiner en elfe, du moins, la langue ne semblait pas connue de la plupart des présents. Sans doute un accent de salade peu connu des carnivores du coin. Avant que n'apparaissent des petits lueurs, lueur que certains ont reconnus. Puisque c'est le même rituel qu'il fut exigé pour aider à localiser Slyan il fut un temps. Bien que cette fois ci c'était Leona qui fut au coeur de la recherche.

D'un côté les Einhasadiens, la recherchant sans raison connue, il faut dire qu'ils aiment faire les trucs secrets et tout dans le coin des alcôves. De l'autre un groupe recherchant Leona, persuadés qu'elle était en danger de mort imminente et autres joyeusetés du genre. Entre l'attaque du Sanctuaire d'Eva par des milliers d'Araignées, toutes plus mignonnes les une que les autres et des mutants colorés comme un soir de Samhain et les étincelles retrouvés sur l'île Infernale. Sans doute des informations gardées totalement secrètes et qui aurai permis à certains de pouvoir mieux chercher que les autres ! Après une incursion au coeur de celle-ci après que l'information fut donnée, il y eu des ombres.

Des ombres dehors de la tour de fer, des ombres dans la tour de fer, des Emrys qui font les idiots avec Pierre sur un toit, une Leona ramenée dans les bras d'une Valhok, un Matteo laissé pour mort mais sauvé à la dernière minute. Des villes assiégés, des évacuations, des blessés, des morts. Un pacte refait avec un vocabulaire qui nous est encore inconnue, de la magie. Beaucoup de magie, des démons mous, des vampires lents. Des ombres explosant tout comme les pavés de la cité d'Aurakia sous les tentacules qui auraient défendus la cité.

Sans doute bien des oublis, mais la mémoire et la parole est souvent très minimisée !

Qui se cache derrière ses ombres, qui a les mains tachés du sang des innocents, quelles sont les paroles du nouveau pacte, quel goût à les pâtes bolognaises servit à une gamine jouant dans un château de sable ? Tant de mystère à résoudre.


Image
Si l'arbre savait ce que lui réserve la hache, il ne lui fournirait pas le manche.

Répondre